Le lundi, c'est écriture avec Lakévio !

une image, un texte

 

Pour le texte de la semaine dernière, je n'ai jamais vraiment sû si c'était son, frère, son copain d'enfance, son amoureux... En revanche,  ce que je sais, c'est qu'il a fait une belle carrière Outre Atlantique. Quant à elle, elle s'est mariée, deux ou trois fois, je ne sais plus, avant de donner vie à ses rêves un peu fous. Voilà.

Une image :

Lia-Kloppel Amber - array

 Lia-Kloppel Amber

Un texte :

« Tu mets tes affaires au sale et tu descends : nous dinons dans un quart d'heure.
- Oui…
- Sur un autre ton !
- Oui, maman… »

Elle me saoule. Fais ceci, fais cela, gnangnangnan... Je ne suis plus une gamine. Je regarderai tout à l’heure pour le linge. On a tout le week-end, non ? Y’a pas urgence… C’est l’heure du post de Furieuse ado sur My Space Tube ; je veux pas rater cela.

De toute façon, j’ai pas faim. Je sens : ce soir, c’est encore «  lasagnes maison saumon » ! Génial ! Du poisson… Comment elle me pourrit …C’est pas possible…

Et puis le truc de tout à l’heure ; plus jamais elle me fait ça. La honte ! Devant toutes les copines, comment elle m’a mise minable… « Je serai peut-être un peu en retard », elle avait dit. Tu parles ; elle était là deux minutes en avance. Elle a fait «  tout son possible pour être à l’heure. Ce n’était pas facile. », m’a-t-elle dit.

Ouais, bah faut voir ce que ça donne. La prochaine fois, elle vient à la même heure, mais elle descend pas de la bagnole. Ça non, elle se pointe pas devant le bahut comme tout à l’heure. La honte quand elle est descendue et a fait des grands gestes « pour que je la voie. » C’était réussi : tout le monde l’a vue dans le lycra moulant son gros cul et ses auréoles de transpiration sous les aisselles ! Merci le cours de gym (pour le résultat que ça donne !)

©Véro des Rêves de Véro

D'autres interprétations sont à lire chez Lakévio (voir les liens dans les commentaires)

Ah, adolescence ; tes excès, tes exagérations, tes contradictions, ton égocentrisme...  Ça dure combien de temps, déjà ?
(Non, la petite demoiselle n'est pas comme cela : ouf ! Certaines de ses copines, si...)