Le lundi, c'est le rendez-vous de Lakévio !

une image, un texte

Une image :

catherine Klein l

Catherine Klein

Un texte:

Ça sent la violette ! Quelle bonne idée d’avoir cueilli ces frêles fleurs qui ont envahi le gazon cette année. Tant de souvenirs me reviennent en tête en humant leur délicat parfum.

J’étais jeune. Le dimanche, grand-mère, pour occuper les journées pluvieuses, sortait une boite de métal enfermant des trésors de papier. Nos petites mains impatientes saisissaient les cartes, petits chef-d’œuvre de broderie sur des photos colorisées pour souhaiter bon « 1er avril », « 1er mai » ou encore des vœux de saint Valentin, de saint Nicolas ou de sainte Catherine. Parfois, il y avait des paillettes qui restaient sur nos doigts, échappant aux cartes de belles dames prenant la pause avec de grands bouquets de fleurs. Les messieurs avaient souvent de grandes moustaches, les femmes des tailles de guêpe, ce qui nous intriguait fortement. Au dos, de belles écritures que nous ne sachions pas toujours décrypter. Et puis au milieu de ce fatras apparaissaient des images d’Épinal. Venait le jeu de devinette, les illustrations tournant entre nos mains pour en découvrir l’astuce. Cela nous occupait une bonne partie de l’après-midi.

Et si la pluie persistait, grand-mère sortait alors la boîte de boutons que nous renversions sur la table afin de les rassembler par taille ou par couleur ou les deux. Des morceaux de tissu étaient encore attachés à certains. Et surtout, il y avait beaucoup d’orphelins.

Que de souvenirs !

Aujourd’hui, les boîtes ont disparu.

©Véro des Rêves de Véro

 Quant à moi, j’ai cueilli les violettes du gazon pour confectionner une confiture.

violettes bisviolette

D'autres versions sont à découvrir chez Lakévio. Clic