Le rendez-vous de Lakévio ! 

logo une histoire, une image

Une image :

jean beraud at the telegraph 9

 Jean Béraud - At the telegraph

En lieu et place du devoir "La lettre"... ENVOYEZ UN TELEGRAMME - STOP
Vous pouvez l'écrire seul ou l'inclure dans une histoire. A vous de décider.  ARRIVERA LUNDI - STOP

Un texte :

Monsieur et Madame Smith formaient un couple ordinaire. Tout était pour le mieux, hormis le fait que Monsieur Smith avait de vilains défauts : il était excessivement possessif et jaloux. Son épouse Julia s'accommodait de cette situation, souvent oppressante, car Monsieur Smith était assez fortuné. Et il savait lui faire plaisir comme ce petit voyage organisé par son club. Là aussi, il avait fait preuve d’une surveillance accrue, suspicieux, ce qui apportait une tension dans ce qui aurait du être une semaine idyllique.

Julia se dépêchait d’écrire le télégramme qu’elle voulait envoyer à sa cousine. Lui l'attendait dans le hall ; ils devaient rejoindre le groupe pour une excursion en forêt avec déjeuner champêtre. Demain, ce serait beaucoup plus sportif, plus à son goût à lui, mais il fallait bien suivre le groupe dans toutes ses activités. Et cela semblait faire plaisir à son épouse. Pourvu qu’elle se dépêche, pensa t’il. Il ne voulait pas se distinguer par un retard. Après s’être assuré qu’il n’y avait aucun homme susceptible de la séduire, il sortit.

Julia termina la missive et la tendit au guichetier. Il prit le document et le lut à haute voix comme la procédure le voulait pour s’assurer que le client avait rédigé correctement le texte qu’il voulait envoyer :

Merveilleuse escapade - bonne table - magnifiques paysages - je revis - envie de changement - demain excursion gouffres – risque de chute de pierre - passe te voir au retour – peux-tu inviter Edgard-aimerais le revoir - affectueusement.

Julia acquiesça de la tête. Le guichetier ne put s’empêcher de penser que c’était encore une de ces  nouvelles riches ; soit elle ne maîtrisait pas les accords comme le ferait une dame du monde soit elle était pingre au point d’économiser les lettres :  « chute de pierre » sans S. Il ne dit rien bien sûr ; le client est roi et il ne s’agit pas de mettre en avant les erreurs. Julia paya, satisfaite et sortit : « voilà, j’ai fini » dit-elle à Pierre son époux en souriant.

D'autres versions sont à lire chez Lakévio : clic