Le rendez-vous de Lakévio !

logo une histoire, une image

 

Séance de rattrapage aujourd'hui.

une image :

karin jurick -hands of time

Karin Jurick

Consigne : Sur ce que vous inspire la toile de Karin Jurick, vous voudrez bien placer les dix mots suivants dans votre texte en les soulignant ou surlignant. pour mieux les repérer.

Complémentaire, époustouflant, respirait, baignade, tortionnaire, chanteur, juger, aberrant, pénitencier, profitera.

 

Monsieur Jules respirait bruyamment. Madame Renée le regarda un instant : ils formaient vraiment un couple complémentaire. Elle savait bien ce à quoi il pensait en cet instant puisqu’elle-même était préoccupée par cela : leur fils. C’était un véritable drame ce qu’ils vivaient. Pourvu que le pénitencier ne soit pas la réponse décidée à cette catastrophe. Ce serait aberrant pour un tel crime. Pourtant, à en juger la mine des avocats, le pire était à envisager… Qui aurait cru que la baignade tournerait au tragique ? La victime s’était noyée par accident, pourquoi ne le comprenaient-ils pas ? Oui, bien sûr, elle avait été attirée dans cette crique isolée, lieu époustouflant où il l’avait invitée à se dévêtir pour un bain dans le plus simple appareil. Ce qu’elle avait accepté sans difficulté, toute femme respectable qu’elle était. Madame Renée, tapie derrière les rochers prenait les photos qui leur serviraient pour la suite du plan. Cela devait en rester là. Mais la pauvre conne s’était noyée…

Jules, assis sur le banc, dans le couloir du tribunal, s’offusquait : « Être qualifié de maître chanteur, soit ! Mais tortionnaire, non ! » Renée pensait en silence à l’avenir : non, elle ne profitera pas de sa retraite avec un petit pécule comme dans leurs projets. C’est le pénitencier qui les attendait. Leur fils viendra t’il les voir ?