Le devoir de Lakévio !

logo une histoire, une image

une image :

Fernando Saenz Pedrosa Tutt'Art@ (37)

 Fernando Saenz Pedrosa

une histoire :

Je ne sais pas exactement où je vais mais je suis heureuse de ma décision. C’est sans retour.

J’ai mis quelques affaires dans mon sac et j’ai laissé une lettre sur la table de la cuisine. Je suis ensuite sortie doucement, en claquant la porte : j’ai laissé mon trousseau de clé près de la lettre. Ce n’est plus chez moi dorénavant.

J’ai bien réfléchi. Je ne regrette pas. Je préfère partir quand notre amour est encore fort. Je pars tant que tout est encore beau et pur. Je garderai en tête et dans mon cœur ces sentiments si forts, la tête pleine de merveilleux souvenirs. Certains ne comprendront pas pourquoi. Mais moi, je le sais… Nous ne sommes déjà plus à l’apogée de notre amour. Les disputes sont de plus en plus fréquentes, certaines paroles acerbes… Nous sommes de moins en moins d’accord. Je ne veux pas vivre cette dégradation. Certains diront qu’il faut rester, que cela fait partie de la vie, que tout n’est pas rose durant toute une vie… Moi je refuse. Je sais que même en faisant des efforts, des concessions, ce ne sera plus jamais comme avant. Et je ne veux garder que le meilleur. Je suis peut-être incapable d’amour en fait… Le train arrive ; je pars vraiment.

D'autres histoires chez Lakévio : clic