Le rendez-vous de Lakévio

logo une histoire, une image

 

Une image:

fergus ryan irish artist

Un texte :

Ça y est, elle est calmée ? Je n’entends plus rien. Je ne sais si je dois m’en réjouir ou m’en inquiéter. C’est de pire en pire. Je crois bien faire mais si ça tombe, je me trompe totalement. Qui eut cru que nous en serions arrivées à cette extrémité. Nous nous sommes toujours entendu jusqu’à il y a peu. Où est notre complicité d’avant ? Je sais : l’âge y est pour beaucoup, Ce n’est pas de sa faute, je le sais bien. Mais cela n’en reste pas moins douloureux. Quand je me rappelle ces séances de shopping où nous sortions bras dessus, bras dessous. On n’était pas toujours d’accord sur les choix de l’autre - à chaque âge son style vestimentaire- mais les conseils mutuels étaient écoutés. Puis nous allions boire un verre à une terrasse. Nous refaisions le monde avec nos propres yeux. L’été dernier encore… Il y a bien eu quelques signes avant coureur. Mais je n’y ai pas pris garde…

Je crois qu’elle est vraiment calmée. Je vais pouvoir à nouveau ouvrir la porte. Mais pour moi, ce n’est pas possible ; je suis décidée à mettre à exécution mon projet. Dans quelques jours, elle partira d’ici. Je ne peux plus supporter ses crises de plus en plus fréquentes. Certains disent que c’est passager ; j’en doute. Nos relations se sont tant dégradées… J’ai trouvé un établissement. Ce sera mieux pour nous deux de prendre du recul. J’ai peur de l’avoir perdue à jamais…

Mais de qui parle-t’elle ? sa mère ou sa fille ?