Le rendez-vous de Lakévio ! Exercice dans lequel je me suis un peu noyée...

logo une histoire, une image

Une image :

rainbow-trout-stream by-jon-q-wright

Truite arc-en-ciel par Jon Q. Wright

une consigne :

Une partie de pêche.

Un jeudi, de bon matin, debout sur une roche, je laissai flotter ma ligne dans le tourbillon des belles eaux claires. Ah, quel bonheur, quand au bout de quinze à vingt minutes, en allongeant et retirant lentement l'amorce sur l'eau agitée, tout à coup une secousse répétée m'avertit que le poisson avait mordu et qu'ensuite le bouchon descendit comme une flèche habilement lancée.

C'était un gros ! Je le laissai filer, et puis, relevant la gaule à la force du poignet, une truite colorée fila dans les airs et se mit à sauter au milieu des ronces coupées et des herbes pleines de rosée.

(d'après Erckmann-Chatrian)

 Doublez le texte (au moins !) grâce à l'ajout d'adjectifs, adverbes, conjonctions, propositions conjonctives, relatives, etc...

Bref, noyez le poisson !

Une histoire :

 Une exceptionnelle partie de pêche.

Un jeudi d’avril, comme un autre, de bon matin, motivé, relativement bien installé puisque debout sur une roche glissante, que la rosée avait humidifiée avant mon arrivée, je laissai flotter ma ligne dans le tourbillon incessant, parfois hypnotique, des belles eaux claires de cette rivière où j’avais pris l’habitude de venir depuis mes débuts de pêcheur, c’est-à-dire depuis une paire d’années. Ah, quel bonheur délicieux, quand au bout de quinze à vingt minutes, passées bien vite, en allongeant et retirant lentement l'amorce sur l'eau agitée, tout à coup une secousse répétée, qui me parut relativement violente, m'avertit que le poisson tant convoité avait mordu et qu'ensuite le bouchon descendit comme une flèche habilement lancée. C’est là, tout le sel procuré par cette activité de pêche ; ce moment délicat où on a le sentiment que ça y est et que pourtant, il y a encore tout à faire.

C'était un très gros, je le sentais, si bien que j’en éprouvais une certaine excitation. Je le laissais filer, et puis, relevant la gaule à la force du poignet, une truite colorée, la plus belle qu’il me fut donné de voir, fila dans les airs et se mit à sauter au milieu des ronces coupées et des herbes pleines de rosée, tandis que je tombais moi-même, au milieu des flots, déséquilibré par la fougueuse prise.