Les Rêves de Véro...

20 septembre 2017

Une image, une histoire # 35 2017

 Le rendez-vous de Lakévio !

une image, un texte

  Une image :

Darren Thompson

Darren Thompson

Un texte :

« Arrête de marcher si vite ! J’ai du mal à te suivre. »


Elles marchaient d’un bon pas, souffrant d’être en jupe et en talons aiguilles sous une telle pluie. Représentantes du grand Organisateur, elles devaient veiller à toujours porter une tenue irréprochable et élégante : les cheveux noués ou mieux encore, relevés en chignon ; des vêtements aux lignes sobres dans des couleurs ternes, et des chaussures féminines. Toujours impeccable. Il pleuvait mais heureusement, les températures étaient douces. Cette voie verte n’en finissait pas !


« On a bien avancé ce matin. J’ai envie de continuer sur la lancée ce qui nous permettrait de finir tôt. »
C’est vrai qu’aussitôt le programme du jour accompli, elles pourraient regagner leur foyer en toute quiétude.  Elles travaillaient ensemble depuis maintenant cinq ans et s’entendaient à merveille. Très vite, elles étaient devenues amies ; et tant mieux car c’était plus simple pour parler d’une voix unique, au nom du grand Organisateur.

« J’ai envie de rentrer tôt aujourd’hui,  car ce soir, Pierre m’emmène manger dehors : il a repéré un petit restaurant vegan ; on va tester. Puis on ira au cinéma.
-          Moi, ce soir, pas question de me faire manger des légumes verts : j’en ai soupé ! Et puis cette pluie... Je ne rêve que de me lover dans mon canapé. »

Pas de mari, pas d’enfant, le temps libéré serait exclusivement pour elle. Un jour, il en sera autrement.

 « Ça te dit qu’on fasse la rue « marron » demain ?
-          Oh toi, tu as envie de chocolat !...D’accord, mais il nous faudra faire la « orange » juste après.
-          Puisqu'il le faut ! 
-          Tiens,  nous y sommes. Passe devant : je ferme le parapluie. »

Elle poussa la porte et entra en présentant sa carte. 
« Bonjour. Contrôle sanitaire. »


 ©Véro des Rêves de Véro 

Posté par Vero reve à 10:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,


17 septembre 2017

Projet 52 semaines en photo # 38 2017

 Le rendez-vous des Bottes Rouges !

Thème de la semaine

Ma copie :

projet arts 17

 Le mur tombé du ciel à Nantes.

Ce n'est pas le ciel mais un mur entier qui est tombé d'en haut. (Doit-on voir ici la preuve de l'existence des extra-terrestres ?)

Art actuel avec cette installation de Royal de Luxe, célébrant les arts (par certaines célébrités illustrées), et réactualisé par des audacieux artistes en herbe se le sont approprié pour y laisser leurs grafitis. Je n'ai pas trouvé mieux.

Le temps lui a porté préjudice. Pour ceux que cela intéresse, dans cet article, il y a la plaquette explicative du mur du temps de sa juenesse (et splendeur) et le nom des personnes célèbres qui y figurent (comme Barbara, Anne de Bretagne, Jules Verne et bien d'autres...)

D'autres "arts" sont à voir chez Carole : clic

Posté par Vero reve à 11:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

14 septembre 2017

Défi de la grenouille tricote

La vie est faite de devoirs à remplir et de défis à relever. 
Il y a quelques temps, la grenouille tricote  en proposait un : crocheter un collier uniquement constitué de mailles en l'air.
Je voulais en présenter un facile que même les débutantes pourraient réaliser.

Voici ma contribution avec un collier constitué de plusieurs chaînettes :

collier gren 1

collier gren 3

Matériel : du fil (restes de pelotes qu'on a aimées, fil fantaisie, coton mercerisé...)
Deux crochets de tailles très différentes : 1.5 et 10 par exemple. Plus le fil est fin, plus le jeu de mailles est visible.

DSC00290collier bicolore a

Explications : Crocheter 15 mailles en l'air avec le crochet n°1.5 puis 5 mailles en l'air avec le crochet n°10 et répéter jusqu'à la longueur voulue.

Et si vous n'avez pas de gros crochet, rien ne vous empêche de vous servir d'un de vos doigts (comme pour le vert ci dessous).

collier bi a

Et tous ensemble :

collier tout b

collier tout d

 

Posté par Vero reve à 07:22 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

12 septembre 2017

Un oiseau dans un arbre

Avec l'automne qui n'est pas encore là (enfin c'est ce que dit le calendrier, et ce que contredit le climat),  des envies de balade en forêt.

Et que voit-on, entre autres, en forêt ? Dans un arbre, on aperçoit un oiseau sur la branche et cela inspire un petit collier.

J'aime les oiseaux qui peuvent parcourir de grands espaces en toute liberté. Le dicton dit "Ah, si j'étais une petite souris..." mais il pourrait tout aussi bien évoquer les volatiles...

A tous ceux, loin de moi, à qui je pense fort...

collier oiseau ccollier oiseau a

collier oiseau d

colllier oiseau e

 Petit oiseau couture, feuilles et branchage au crochet.

Posté par Vero reve à 16:15 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

11 septembre 2017

Une image, une histoire # 34 2017

Le rendez-vous de Lakévio !

 une image, un texte

 mais avec des consignes précises:

1) Commencez impérativement votre texte par la phrase suivante : "Longtemps je me suis couché de bonne heure..." (emprunt à Marcel dans sa Recherche du temps perdu)

2) Terminez impérativement votre texte par la phrase suivante : "Peut-être a -t-elle un peu raison ?..." (emprunt à André, l'Immoraliste )

3) Entre les deux, casez ce que vous voulez !

Belinda Del Pesco (1)

 Un texte :

Longtemps je me suis couché de bonne heure.  Mais depuis quelques temps, je ne prends même plus la peine de commencer ma nuit tôt pour me réveiller quelques heures plus tard. Devoir trouver le moyen de sa subsistance quotidienne demande quelques concessions. J’attends que tous soient endormis dans la maisonnée et je sors de mon terrier pour explorer les lieux, en prenant soin de n’éveiller aucun soupçon au sujet de mes escapades nocturnes. Discrètement, j’arpente chaque appartement de l’immeuble, espérant trouver quelques trésors.  Parfois, au détour d’un couloir, je rencontre un de mes congénères. En général, on passe son chemin en faisant mine de ne s’être pas  vu. Chacun de son côté, c’est mieux : le territoire est assez grand. On opère la nuit car à ce moment-là, tout est plus simple. Ensuite, je rentre dormir, fatigué de mes activités nocturnes mais comblé.

La chambre d’étudiante voisine est à nouveau occupée. J’ai entendu l’aménagement cet après-midi.  J’irais bien jeter un œil. Et avec de la chance, il y aura de quoi grignoter : les étudiants mangent n’importe comment, n’importe quoi, n’importe où.

Pourtant, mon intuition me dit de ne pas traîner par là ce soir. Le jeune homme parle tout seul. Est-il un malade mental ? A peine rentré dans la chambre, il a commencé à prononcer des paroles douces. Puis il a cessé dès qu’il a ouvert la fenêtre donnant sur les toits. Il ne l’a pas refermée et je l’ai entendu s’activer à la préparation du repas. Ensuite, il a mangé, refermé la fenêtre et a repris son monologue. Et puis, il y a ce bruit, comme une balle qui roule au sol.

Je ressens une inquiétude à sortir de ma plinthe pour aller dans la chambre d’à côté. Pourtant, je ne vais pas rester nicher dans mon trou de souris tout de même ! La faim me tiraille le ventre. J’y vais ? ...Je n’y vais pas ?...

Je ferai mieux d’écouter mon intuition : peut-être a -t-elle un peu raison ?...

©Véro des Rêves de Véro

D'autres versions sont à découvrir chez Lakévio : clic

 

Posté par Vero reve à 22:18 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,