Le rendez-vous de chez Lakévio

une image, un texte

  Une image :

colley whisson -A-Symphony-Of-Shadows-

Colley Whisson

Un texte :

 L’agent immobilier ouvrait la route. Il était très enthousiaste.

« Je pense avoir trouvé la maison idéale pour vous. »

Le jeune couple était tout sourire.

C’était une maison du début du siècle dernier. L’agent leur fit faire le tour du jardin avant d’approcher de la porte de « service », à l’arrière.

Elle vit tout de suite le petit banc avec la potée de fleurs. A cet instant, des souvenirs de son enfance remontèrent à la surface.

C’était l’époque où elle passait des semaines entières chez sa grand-mère. Elle se souvenait d’une grosse pierre posée devant la maison, très différente de celle-ci,  sur laquelle elle s’asseyait en fin de journée, aux côtés de sa grand-mère. Son aïeule prenait une chaise de la cuisine qu’elle sortait sur le pas de la porte et tout en crochetant, lui racontait des histoires fabuleuses de loups, de farfadets et de sa propre enfance. Ça faisait peur, ça faisait rêver, ça faisait rire et parfois pleurer aussi.

Elle se voyait bien dans cette maison, qui avait conservé le charme d’un autre temps. Cela lui donnait un caractère unique, loin des modèles standardisés. Soit, cet habitat ne serait pas de tout confort, mais il avait certainement abrité  des familles entières. Et surtout, il avait une âme.

Lui aussi regardait cette façade arrière. Il pensait aussi que c’était la maison parfaite pour eux. De plus,  vu l’état de cette propriété, ils allaient pouvoir négocier avec les actuels propriétaires. L’agent avait vu juste. Il prit sa femme par la main,

« On va tout refaire de A à Z ; on va bazarder toutes les vieilleries, tout mettre par terre pour moderniser le tout. Pour l’extérieur, on fera  venir un paysagiste. Tu verras : ce sera notre petit nid. »

Elle soupira.

©Véro des Rêves de Véro

D'autres versions sont à lire chez Lakévio : clic